Comment faire refleurir les plantes d’intérieur?

Posté le

Acheter une plante fleurie ne comporte que la moitié de la fierté de posséder une belle plante de maison, car la faire refleurir nous rend encore plus fiers de nous. Il y a très peu de plantes qui fleurissent toute l’année, surtout sous notre climat sombre et frais en hiver.  La belle floraison de notre plante finit par se terminer et nous voudrions bien la voir refleurir le plus tôt possible. Pour y arriver, il faut respecter un certain nombre de principes de base s’appliquant presqu’à toutes les plantes, puis connaître quelques éléments pour chaque plante spécifique.


Principes de base pour faire refleurir les plantes de maison

Les éléments ci-dessous s’appliquent à presque toutes les plantes fleurissant dans nos maisons.

  • Connaître les exigences du cycle de floraison de notre plante. En général, ces exigences nous sont données lors de l’achat soit sous forme d’une petite étiquette (que nous avons avantage à conserver sous le pot) soit sous forme orale; dans ce dernier cas, il vaut mieux les noter, car il est quasi certain qu’on aura vite oublié.
  • De façon générale, les plantes ont besoin d’une période de repos après une floraison avant de refleurir; durant cette période de repos, elles ont besoin :
    1. d’une température plus fraîche,
    2. de moins de lumière et d’arrosage,
    3. d’un arrêt de fertilisation.
  • La plupart des plantes vont recommencer à pousser de nouveau vers février ou mars étant donné le retour d’une luminosité plus grande. C’est alors le temps d’agir pour provoquer une nouvelle floraison en :
    1. rempotant ou surfaçant la plante,
    2. arrosant régulièrement la plante,
    3. mettant la plante à une lumière vive, généralement hors soleil direct,
    4. fertilisant régulièrement la plante.

Quatre plantes à faire refleurir et leurs exigences particulières

Les hoyas

 On peut appliquer les conseils précédents pour les hoyas. De plus :

  • elle exige une température vraiment fraîche en hiver, soit idéalement sous les 13° Celsius surtout la nuit; de plus, elle préfère en croissance une température plus chaude durant la journée, mais sous les 18 ° Celsius;
  • elle préfère être plutôt serrée dans son pot et déteste le rempotage; il faut plutôt surfacer;
  • il faut éviter de couper la tige qui a fleuri, car c’est de celle-ci que partira la nouvelle floraison la plupart du temps;
  • il vaut mieux éviter de déplacer le pot lorsqu’elle est en boutons, car ceux-ci peuvent alors tomber.

 

Les cactus de Pâques (Hatiora gaertneri)

cactus de pâques

 D’abord, il faut distinguer avec le cactus de Noël qui est une plante différente.  Le feuillage est semblable, mais la floraison est différente.  C’est une plante épiphyte provenant du Brésil qui fleurit au printemps vers le temps de Pâques dans nos régions, d’où son nom usuel.

 

Il faut suivre les conseils habituels, sauf les exigences particulières pour engendrer leur floraison :

  • un sol humide en tout temps en période de croissance, mais non détrempé;
  • une atmosphère humide toute l’année;
  • la noirceur complète 12 heures par jour durant 8 à 12 semaines à partir de Noël, idéalement sans changer la plante de place (il vaut mieux la couvrir).

 

Les cactus de Noël (Schlumgergera)

 Pour cette plante qui est extrêmement facile à faire refleurir, il faut suivre aussi les conseils habituels avec quelques exigences particulières :

  •  arrêter l’arrosage en fin d’octobre durant quelques semaines provoquera l’apparition de boutons floraux; on reprend alors l’entretien tel que décrit ci-dessus;
  • déplacer le pot peut provoquer la perte des boutons;
  • pour une floraison à Noël et non en novembre comme elle le ferait normalement, il faut limiter la luminosité durant les premières semaines de la croissance des boutons.

 

Les orchidées Phalaenopsis

On applique les mêmes principes généraux pour les orchidées, surtout les phalaenopsis avec quelques variantes :

  •  arroser par trempage de 10 à 15 minutes et ne pas mouiller le feuillage; c’est à ce moment qu’on fertilise du printemps à l’automne;
  • fournir une humidité ambiante élevée;
  • couper la tige après la floraison à 2-3 cm de la base, sauf si on voit que de nouveaux boutons font l’apparition au bout de la tige, ce qui indique qu’une nouvelle floraison commence immédiatement sur la même tige florale.

 

 

Salut toi!

Joins notre infolettre pour être pro des plantes!