Choisir la bonne plante en boutique

Posté le

Il arrive souvent que l’on succombe à nos coups de cœur en boutique, mais cet emportement ne résulte pas souvent au meilleur choix que nous aurions pu effectuer dans l’achat de nos plantes de maison.  Un achat intelligent ne signifie pas que nous ne devions pas acheter ce qui nous charme, mais nous devons effectuer un certain nombre d’évaluations d’abord.

 

Évaluer ses besoins

Cette opération d’évaluation de ses besoins doit se faire à la maison avant de se rendre dans une boutique vendant des plantes de maison.  Il faut se poser quelques questions et y répondre adéquatement :

  • Pour quel lieu de la maison, est-ce que je désire une plante? Cela importe, car les pièces ne sont pas identiques à divers plans.  Les salles de bain sont plus humides, les chambres sont plus sombres habituellement, les sous-sols sont presque sans luminosité, mais humides, etc.  Bref, il faut identifier le lieu de vie de sa future plante.
  • Dans ce lieu, quel est le niveau de luminosité, de chaleur et d’humidité?
  • Des enfants et des animaux domestiques y ont-ils accès? Dans ce dernier cas, il faut éviter les plantes toxiques, piquantes et irritantes. 
  • De quel espace puis-je disposer pour la plante à maturité? Une petite plante peut devenir énorme avec le temps et il faut en tenir compte dès l’achat.
  • Quel type de jardinier est-ce que suis-je? Un pouce vert à qui tout réussit ou la personne qui réussit à tuer la plus résistante des plantes?  Cette information aidera grandement au choix de la plante.
  • Quel type de décor compose l’environnement futur de la plante? Très moderne et dépouillé ou de type victorien ou rococo?  Là encore, le choix de la plante en dépendra.
  • Suis-je prêt à installer un éclairage artificiel pour posséder une plante nécessitant une grande luminosité dans un lieu qui n’en a pas suffisamment? Il faudra tenir compte du coût de cet équipement et de son installation. 
  • Est-ce que je désire une plante dépolluante

Évaluer le magasin vendeur et son personnel

Maintenant, que vous avez évalué précisément vos besoins, il est temps de vous rendre dans un magasin de votre choix, car on vend des plantes partout.  Or, les épiceries et grandes surfaces ne sont pas les meilleurs endroits pour vous procurer une plante en santé.  Il peut arriver qu’on y trouve des merveilles immédiatement après un arrivage, mais la plupart du temps, les plantes qu’on y trouve sont en phase terminale!  De plus, on n’y trouvera personne de compétent pour nous conseiller adéquatement.  Il vaut mieux se tourner vers les boutiques spécialisées, les fleuristes ou les jardineries.  Même là, il faut évaluer le magasin en observant le milieu :

  • Quelle est l’hygiène du milieu? C’est un élément primordial pour obtenir une plante en santé qui ne sera pas infesté d’insectes ou affectée de maladies.  Pour cela, le magasin doit maintenir d’excellentes pratiques culturales.  Évaluer la propreté du lieu qui doit s’avérer impeccable tant au sol que sur les présentoirs.  Les pots, les plantes, les vitres, tout doit reluire et être exempts de toute saleté, mousse, mauvaises herbes, etc.
  • Quel sont l’accueil et les connaissances du personnel? Il faut poser des questions sur les plantes et voir comment le personnel y répond.  Si on vous envoie promener ou si on vous suggère des plantes sans même vous poser des questions sur le milieu où elle se trouvera ou vos qualités d’horticulteur, allez voir ailleurs! La personne qui vous sert doit cerner adéquatement vos besoins, vous donner des conseils précis d’entretien et vous mentionner qu’elle reste à votre disposition pour toute question future.
  • Quel entretien des plantes est-il fait? Les plantes sont-elles arrosées et nettoyées adéquatement? 

 

Évaluer la plante

Une fois vos besoins établis et le milieu de vente positivement évalué, il est temps de regarder les plantes de façon précise et de tomber en amour avec celle qui vous convient.  Attention, pas d’amour aveugle!  Il faut aussi évaluer la plante choisie :

  • Inspecter la plante attentivement, dessus et dessous le feuillage et les fleurs s’il y en a. Le feuillage doit être uniforme sur toute la plante et ne présenter aucun indice de maladies ou d’attaques d’insectes.  La plante doit garder la rigidité qu’on attend de cette plante.  Toute tâche est suspecte et suggère de passer à une autre plante.
  • On ne doit trouver aucun débris, mousse ou autres choses sur le terreau du pot.
  • Idéalement, il faut dépoter la plante et inspecter les racines. Si vous n’osez pas, demandez au personnel du magasin de le faire devant vous. 
    • Les racines doivent être saines, généralement de couleur claire (mais pas toujours), non abimées, ni cassées, pourries ou moisies.
    • Les racines ne doivent pas remplir tout le pot et tourner autour de celui-ci. Toutefois, elles doivent être suffisamment abondantes pour apparaître sur le pourtour de tout le pot. 
    • Si lors du dépotage, le terreau tombe en grande partie, cela indique que la plante vient d’être rempotée et vous payez en fait trop cher pour une plante plus petite.
    • Enfin, les racines ne doivent rien sentir.  S’il y a une senteur de pourriture, de suri, de moisi, la plante est malade et il faut la laisser là.
  • Naturellement, il n’est pas possible de dépoter les très gros pots. Il faut alors s’assurer que les racines ne sortent pas sur le dessus et en dessous du pot sauf pour de rares exceptions.  De plus les racines ne doivent rien sentir.
  • Évaluer la forme de la plante. A-t-elle la forme habituelle ou est-elle tordue ou tout d’un côté, ce qui pourrait signifier qu’on en a coupé une partie malade ou infectée? 
  • Évaluer les cicatrisations apparentes attentivement. Il peut arriver que certaines plantes perdent normalement des parties dans le bas de la tige au cours de leur vie.  Il y aura des cicatrices normales, mais elles doivent être saines et guéries.
  • Vérifier l’étiquette pour voir si la plante correspond bien à vos besoins.

 

Choisir la bonne plante parmi toutes celles qui correspondent à nos besoins et critères

Une fois faites toutes les vérifications, il est fort possible qu’un grand nombre de plantes correspondent à vos besoins et vos critères de sélection.  Laquelle choisir?  Il faut prendre la plus fournie, la plus égale et la moins étiolée, soit la plus costaude et solide, pas la plus haute!  Si une plante a plusieurs tiges à la base, elle est mieux fournie et on pourra rapidement la séparer et en avoir plusieurs pour le même prix. Une plante étiolée, c’est-à-dire plus faible et étirée aura beaucoup de difficultés à s’implanter dans son nouveau milieu de vie.

En tenant compte de tous ces conseils et en posant tous ces gestes avant d’acheter, assurez vous d’acheter une plante en santé et qui vous donnera entièrement satisfaction.

Salut toi!

Joins notre infolettre pour être pro des plantes!