Livraison gratuite à l'achat de 150$ et plus!

Quelques mythes et légendes sur les plantes de maison

Un grand nombre de mythes et légendes courent depuis des lustres à propos des plantes de maison, de leur entretien et de leurs effets positifs ou négatifs sur notre santé ou notre environnement.  Évidemment, comme ce sont des mythes et légendes, elles ne s’avèrent guère utiles, même si certains mythes ou certaines légendes se fondent véritablement sur des faits. 

Analysons quelques exemples parmi les plus populaires.

Mythe numéro 1 : Les plantes d’intérieur dépolluent l’air de la maison.

Cette affirmation, quoique vraie dans certaines circonstances contrôlées, continue de se répandre même si de nombreuses études démontrent que dans un environnement normal d’une maison ou d’un appartement, ce n’est pas vraiment le cas. Cette croyance provient de travaux effectués durant les années 1980 dans le cadre des recherches pour les stations spatiales qui ont prouvé qu’effectivement dans un environnement contrôlé et fermé et en grande quantité, les plantes peuvent effectivement assainir l’air environnant. Or, l’environnement domestique ou de travail n’est pas un environnement contrôlé ce qui vient compliquer l’effet des plantes. Surtout, il faudrait un très grand nombre de plantes pour produire un effet dépolluant. En effet, une étude démontre qu’il faudrait plus de 100 plantes vertes de bonne taille pour dépolluer efficacement un espace de vie de 1000 pieds carrés! Bref, l’affirmation n’est pas complètement fausse, mais il ne fait pas se fier uniquement aux plantes pour obtenir un environnement sain, mais plutôt sur l’aération et l’élimination des sources de pollution à la source.

Mythe numéro 2 : Il ne faut pas mettre de plantes dans la chambre à coucher.

En fait, une autre personne ou un animal dans la chambre émettent bien plus de Co2 que de nombreuses plantes réunies. Donc, si vous désirez garder un air plus sain dans votre chambre, dormez seul plutôt que d’enlever les plantes! La meilleure façon d’oxygéner la chambre consiste simplement à ouvrir la fenêtre.

Mythe numéro 3 : La principale cause de perte des plantes de maison est un mauvais arrosage.

Un mauvais arrosage, trop ou pas assez, cause effectivement bien des problèmes à nos plantes de maison. Toutefois, la principale cause de la mauvaise santé de nos plantes d’intérieur est le manque de luminosité. Il faut se rappeler que lors d’une journée nuageuse à l’extérieur, il y a plusieurs dizaines de fois plus de luminosité que sous le meilleur éclairage artificiel intérieur. Nos plantes de maison sont faites pour vivre dehors en pleine lumière (pas nécessairement en plein soleil cependant) et non dans la pénombre de nos maisons. Certes, la plupart tolère notre environnement intérieur, remarquez bien le mot « tolère », ce qui ne signifie pas aimer! 

Mythe numéro 4 : Il faut fertiliser une plante qui ne se porte pas bien.

Absolument pas! Au contraire, on ne fertilise que les plantes en croissance et en santé. Si une plante est faible et malade, la fertilisation ne lui fera aucun bien, au contraire. En fertilisant une plante, on la booste en quelque sorte, mais si elle n’a pas les éléments nécessaires pour aller mieux on ne fait que la fatiguer encore plus.

Comme dit précédemment, la cause principale d’une mauvaise santé d’une plante est un manque de luminosité. Si on fertilise une plante qui manque de luminosité, la croissance qui en résultera sera faible et étiolé et il est fort probable que la plante en mourra!

Mythe numéro 5 : Les cactus n’ont pas besoin d’engrais ni d’eau.

Tout être vivant a besoin d’eau et de nourriture, les cactus aussi! Certes, les cactus peuvent vivre longtemps sans ajouter d’eau, car ils en stockent dans leur intérieur, mais cette eau de réserve finit par s’épuiser et les tissus en manque d’eau finissent par ratatiner. Il faut donc alors arroser à chaque fois que la terre à séchée complètement pour ne pas que la plante utilise toutes ses réserves et dépérisse.

De plus, un cactus sans fertilisant survivra longtemps, mais il ne croîtra pas, ne fleurira pas et ne sera pas en santé. Il faut donc donner un minimum d’eau et de fertilisant même aux cactus pour s’épanouir.

Mythe numéro 6 : Il faut vaporiser quotidiennement certaines plantes pour qu’elles restent en santé.

On reçoit souvent ce conseil lors de l’achat d’une plante qui nécessite une humidité ambiante plus élevée que normale. Or, la vaporisation n’augmente l’humidité ambiante que durant quelques minutes et s’avère donc quasi inutile, voire nocive, car elle peut tacher le feuillage et engendrer des maladies. Il faut donc trouver une autre solution pour augmenter l’humidité du milieu de vie. Voici quelques solutions faciles et vraiment efficaces :

🌿  mettre un humidificateur si votre maison est trop sèche durant la saison de chauffage;

🌿 disposer la ou les plantes sur une soucoupe remplie de gravier et d’eau jusqu’au fond du pot sans que l’eau ne le touche

🌿 regrouper les plantes; en effet, un tel regroupement crée un environnement artificiel plus humide pour une surface limitée.

Toutefois, certaines plantes épiphytes se contenteront d’une vaporisation pour survivre, ce qui devient alors une opération de jardinage intelligente.

@Elysabeth Lemonde

Rechercher