L’acclimatation à l’intérieur des plantes de maison sorties à l’extérieur durant l’été

Posté le

Nos plantes de maison ont bien profité de leur séjour de vacances à l’extérieur durant l’été, mais il faut penser à les entrer avant que les températures froides ne viennent les abimer sinon les tuer, car ces plantes tropicales ne supportent aucun gel ni température froide.  Il faut donc rester attentif à la météo et agir lorsque c’est le temps.

 

Quand faut-il entrer les plantes d’intérieur dans la maison?

De façon générale, il faut remettre à l’intérieur toutes les plantes de maison dès que la température nocturne descend en dessous de 10° Celsius.  Dans la région de Québec, cela se produit habituellement dans les derniers jours du mois d’août ou les premiers jours du mois de septembre.  Il faut toutefois rester attentif et bien vérifier la météo en fin d’été, car il arrive que des nuits froides se produisent inopinément dès le 20 août.  Nos automnes s’avèrent maintenant souvent plus chaudes qu’autrefois, mais des nuits froides arrivent tout de même.

C’est un principe général, mais il y a toutefois des exceptions dont il sera question ci-dessous, car certaines plantes non seulement supportent des températures plus froides, mais en profitent pour nous donner une magnifique floraison automnale.

Comment procéder pour éviter d’entrer aussi des insectes?

Sans en faire une maladie, il faut tout de même prendre certaines précautions lors de cette rentrée pour ne pas entrer d’insectes ni infester nos plantes que nous avons gardé à l’intérieur tout l’été. 

 

D’abord, il faut connaître certains faits rassurants :

  •  la très grande majorité des insectes vivant dans nos plantes à l’extérieur ne survivent pas dans nos maisons surchauffées et meurent rapidement; il est donc possible que vous trouviez quelques perce-oreilles morts sur le plancher, mais justement ils sont morts parce qu’ils ne peuvent survivre dans votre maison;
  • la très grande majorité des insectes vivent dans la nouvelle pousse des plantes, dans les boutons et les fleurs, car ce sont les parties tendres qui les intéressent; une taille de la nouvelle pousse réduit considérablement la présence des insectes;
  • les insectes qui sont dans le terreau ne survivront pas à l’intérieur non plus;
  • la douche demeure le meilleur moyen de se défaire des insectes indésirables.

 

Procédure pour des plantes saines

 Pour ces raisons, il ne faut pas paniquer et éviter de prendre des moyens extraordinaires nocifs pour nettoyer nos plantes au moment de les entrer en automne, comme enlever tout le terreau et tremper les racines dans un produit désinfectant comme le font les maniaques!  Voici une recette simple et raisonnable :

  • d’abord inspecter la plante pour voir si des insectes s’y trouvent;
  • si aucun insecte n’est visible, il est suggéré d’arroser la plante (sauf les plantes dont le feuillage ne supporte pas l’eau) avec un jet fort, mais sans l’abimer;
  • ensuite, on laisse sécher un peu et on arrose avec un savon insecticide dessus et dessous les feuilles.

Ces deux opérations devraient suffir pour la très grande majorité des plantes à entrer. Toutefois, si vous craignez les insectes dans le terreau, il faut tremper le pot dans un bac d’eau durant 30 minutes, ce qui tue tous les insectes qui s’y trouvent.

 

 

Procédure pour des plantes sur lesquelles on a repéré des insectes

 Dans ce cas, il serait suggéré de suivre la procédure ci-dessus, mais de la répéter 2 autres fois à quelques jours d’intervalle.  Si la plante a de nouvelles pousses infestées, il vaudrait mieux les couper avant la rentrée et les traitements.

 

Conseils supplémentaires

 Sauf exception, l’automne n’est pas le moment de rempoter ni de fertiliser les plantes.  En les entrant dans la maison, les plantes vont nécessairement passer par une période de semi-dormance, car le passage de la luminosité extérieure à nos intérieurs de maisons provoquera une période de repos.  Il est suggéré de rempoter plutôt quand la plante reprendra vie en février.  De plus, une fertilisation en cette période risque d’étioler et d’affaiblir la plante, ce qui la rendra à risque d’infestation et de maladie.  On se contente d’arroser en cette période.

 

Les exceptions

Un certain nombre de plantes profitent grandement des nuits fraîches de l’automne, ce qui provoquera leur floraison dans plusieurs cas.  Mentionnons notamment les abutilons (érables de maison), les agrumes, les azalées tropicales, les cactus de Noël, les cyclamens, les lauriers roses, etc.  Les cactus sont aussi habituellement résistants au froid, mais on n’a pas d’intérêt à les garder dehors trop longtemps.  Dans le cas de ces plantes, on les garde dehors jusqu’à ce que la température descende à 5° Celsius, mais on les entre avant le gel.  Si la plante n’est pas trop grosse, on peut l’entrer la nuit dans un hangar ou un garage ou la recouvrir lors des nuits fraîches et la ressortir le jour.

 

Avec ces conseils, vous pourrez entrer vos plantes sans problèmes et en profiter tout l’hiver.

 

Salut toi!

Joins notre infolettre pour être pro des plantes!