Les plantes épiphytes : culture et entretien

Posté le

C’est quoi une plante épiphyte?

Qu’est-ce que ça mange en hiver des plantes épiphytes pourrait-on dire?  Les plantes épiphytes sont des plantes qui poussent sur un support et sans terreau, habituellement sur un arbre dans les forêts tropicales humides, mais souvent aussi sur un autre support comme un morceau de bois, un toit, etc.   Il s’agit d’une adaptation naturelle devant la concurrence agressive d’autres plantes et de milieux non favorables.  En effet, dans les forêts denses, il y a peu de lumière et quasi aucune place au sol.  Elles se sont donc adaptées à un nouvel environnement pour survivre.

Elles ne sont pas des plantes parasites comme le gui, car elles sont autonomes et ne prennent rien de la plante qui les supporte.  Pour vivre, elles se contentent de l’humidité de l’air, d’un peu d’humus qui se forme à leur pied et des sels minéraux qui se trouvent dans l’air et la pluie.  Il va sans dire que ces plantes ne sont pas exigeantes et sont donc relativement faciles à cultiver dans la maison en prenant quelques précautions.

 

Quelles plantes épiphytes peut-on cultiver facilement?

On trouve sur le marché un bon nombre de plantes épiphytes, mais il y en a trois qui se cultivent facilement dans la maison et qu’on peut trouver relativement facilement.  Les plus connus sont certainement les tillandsias, car ils sont presque toujours disponibles un peu partout, notamment dans les grandes surfaces, à un coût très bas.  Il y en a plus de 500 espèces dans l’univers.  Évidemment, les orchidées se trouvent facilement, mais leur culture comme épiphytes, ce qu’elles sont réellement, s’avère plus complexe.  On trouve aussi des fougères qui peuvent fort bien se cultiver comme plante épiphyte. 

Dans nos maisons à l’air sec et surchauffé, il serait mieux de commencer avec des tillandsias ou des fougères.  Les orchidées en culture épiphyte réussissent mieux dans un terrarium.

L’installation des épiphytes sur leur support

On choisit un support naturel idéalement, soit une bûche de bois, de l’écorce, des branches colorées, etc.  Le support doit être bien sec et on ne prend pas de bois résineux.  On fait deux trous dans le support à une distance qui convient à la grosseur de la plante à y installer, puis on passe par-dessous un fil de fer dans les deux trous et on fait un nœud sur le dessus.  Ensuite, on fixe la ou les plantes avec le fil de fer qu’on a recouvert avec du raphia ou un autre élément décoratif qui aussi protège la plante du fil de fer.  Enfin, on dispose le support dans un endroit qui convient à la plante, celle-ci placée par en haut ou par en bas, selon ses exigences de culture.

La culture des plantes épiphytes

Il faut offrir à votre plante épiphyte :

  • un ensoleillement adéquat (voir la notice lors de l’achat, car les besoins varient selon la variété de plante); la plupart préfère un ensoleillement assez intense, mais pas le soleil direct ;
  • la température qui leur convient, la plupart aime la chaleur ;
  • et des vaporisations régulières d'eau (n'oubliez pas que c'est leur nourriture essentielle !) sur et sous les feuilles, l'idéal étant de vaporiser deux fois à 5 minutes d'intervalle.  Toutefois, il vaut mieux pas assez de vaporisations que trop.  Certaines plantes épiphytes aiment davantage l’eau et on peut les immerger dans l’eau pour quelques minutes.  Ensuite, on les fait sécher la tête en bas.
  • Important : les plantes épiphytes n’exigent aucune fertilisation.

Peut-on sortir les plantes épiphytes dehors en été?

Oui et c’est d’ailleurs assez facile pour les tillandsias et les fougères, mais pas facile pour les orchidées.  Ces plantes profiteront grandement de leur séjour en extérieur à condition de respecter un certain nombre de principes.  Naturellement, il faut d’abord acclimater les plantes à leur nouveau milieu de culture lorsqu’on les sort à l’extérieur (Voir le texte Acclimatation des plantes de maison à l'extérieur). De plus, il est très important de respecter les exigences de base de la plante comme les besoins en ensoleillement et en niveau de température. 

On choisit un lieu facile d’accès pour permettre la vaporisation si la pluie se fait rare et on attache la plante généralement avec son support pour pouvoir simplement la rentrer lorsque la température rafraîchira.

Voilà.  Comme on voit, rien de plus facile à cultiver qu’une plante épiphyte, surtout les tillandsias.  Pourquoi ne pas essayer ?

 

Quelques plantes épiphytes intéressantes

Asplenium

 

Origine : Afrique, Asie et Australie

Taille maximale : jusqu’à 1,5 mètre

Exposition : luminosité intense, mais sans soleil direct

Arrosage : sol toujours humide

 

Platyceriums

 

Origine : Afrique, Asie et Australie

Taille maximale : 1,2 à 2 mètres

Exposition : luminosité intense sans soleil direct

Arrosage : normal, par bassinage idéalement

 

Tillandsia

 

Origine : de la Floride au milieu de l’Amérique du Sud

Taille maximale : 20 à 40 cm selon les variétés

Exposition : de lumineuse à ombragée selon les variétés

Arrosage : vaporisation de rares à fréquentes selon les variétés

Salut toi!

Joins notre infolettre pour être pro des plantes!